Accueil » Article » Groupe Epernay Avenir

Groupe Epernay Avenir

Juin 2018

Président des riches – Maire des riches

M. Leroy a voté M. Macron, dès le 1er tour de la Présidentielle et se place en supporter de sa politique libérale. M. Macron casse le service public (SNCF …), M. Leroy s’y était collé bien avant (Bibliobus, piscine de Bernon…). M. Leroy veut revenir sur les accords 35 heures du personnel de la collectivité, M. Macron lui en offre la possibilité en détricotant allègrement le droit du travail. M. Macron allège la fiscalité des riches (baisse de l’ISF) et pénalise les plus modestes (réduction des APL, hausse de la CSG).
M. Leroy concentre ses efforts sur la venue de touristes élitistes, néglige la voirie des quartiers, répartit l’impôt sur les plus modestes avec l’émergence de la TEOM et se moque de l’emballement du prix de l’eau pour les ménages. Le financement de campagne de M. Macron est pour le moins nébuleux, avec une grande entreprise lui offrant une ristourne significative. A Epernay, des entreprises sont retenues au marché de reconstruction du musée, sans concurrence satisfaisante et avec des propositions plus élevées que les estimations.
Pourtant, les subventions importantes légitimement recueillies pour un tel dossier devraient plutôt servir à soulager le contribuable sparnacien qu’à être reversées en aubaine à des entreprises, même locales ou amies. Le Président mène la vie dure aux plus faibles. Elu de proximité, le maire devrait tempérer les effets d’une politique néfaste pour notre territoire. Or M. Leroy y adhère et l’accentue.

Jean-Paul Angers
Hélène Perrein
William Richard