Accueil » Equipement Service Municipal » Le Futur Musee Regional Darcheologie Et Du Vin de Champagne

Le futur musée du vin de Champagne et d'Archéologie régionale

Le futur Musée Régional d'Archéologie et du Vin de Champagne © Frenak et Jullien

Le musée d'Epernay est situé sur l'avenue de Champagne, l’artère la plus prestigieuse de la ville. Fermé pour des raisons de sécurité en 1998, il rouvrira ses portes au public à partir de 2019.

La Ville d’Epernay s’est engagée dans un vaste projet de réhabilitation du Château Perrier pour y accueillir le musée du vin de Champagne et d'Archéologie régionale. Un important travail de fond est en cours dont le but est de faire découvrir au plus grand nombre une demeure et des collections de renommée internationale.

Historique

- Le musée d'Epernay a été créé en 1893, à la suite d'une importante donation d'objets d'art et d'archéologie.
- En 1931, l'abbé Pierre Favret, éminent archéologue français, crée le musée régional de Préhistoire et d'Archéologie avec le soutien de la municipalité.
- En 1950, la Ville décide d'installer le musée au Château Perrier, situé avenue de Champagne.
- En 1960, il a été confié à Georges-Henri Rivière, créateur du Musée des Arts et Traditions populaires, le soin de concevoir un musée d'ethnographie viticole de la Champagne. Les collections retracent les activités dans le vignoble et dans la cave entre la fin du XIXe siècle et la première guerre mondiale.

Des collections d'envergure internationale

Le musée d'Epernay abrite l'une des plus importantes collections d'archéologie nationale et un patrimoine remarquable sur l'histoire du champagne. Il compte parmi les 50 "musées de France" conservant une collection de plus de 100 000 objets.
En matière d'archéologie, le fonds du musée est constitué actuellement de 80 000 pièces régionales, ce qui constitue - depuis le Paléolithique jusqu'aux débuts du Moyen-âge - l'une des plus importantes collections d'archéologie nationale.
En ce qui concerne le fonds viticole, il est composé de 6 000 pièces consacrées à l'histoire du champagne. Les arts et traditions populaires y sont aussi représentés par 600 pièces d'ethnies du monde entier.

Aujourd'hui, bien qu'il soit fermé au public, il contribue à la diffusion de l'archéologie par de nombreuses expositions, notamment à l'étranger, des activités de recherche et des publications.

Le Château Perrier se métamorphose

Quatre sections permettront de découvrir et comprendre :
- la formation du paysage champenois, à savoir les coteaux, la craie, les plaines argileuses fertiles…;
- l'implantation des hommes en Champagne et comment ils ont su exploiter les richesses naturelles du territoire. Tous les aspects de la vie humaine seront abordés : paysage, habitat, artisanat, sépulture, etc. ;
- l’élaboration et l’histoire du vin de Champagne du point de vue technique, historique et social. Une section évoquera le Champagne comme vin de fête et exposera l’imaginaire qu’il a suscité et son influence sur les arts ;  
- les mécènes du musée et les explorateurs du XIXe siècle et de la Belle Époque, à travers des collections de coffrets, de porcelaines, de tableaux, de mobilier ou encore de faïences.

Ces quatre sections seront dotées d’outils multimédias, ainsi que de jeux éducatifs qui éclaireront les objets exposés de manière ludique et interactive. Des reconstitutions ou des maquettes permettront de mettre en scène les objets. Des dispositifs de médiation inciteront le public à toucher et à expérimenter pour mieux comprendre le passé et la matérialité des objets.

Véritable lieu de vie, les visiteurs pourront profiter du parc du Château réaménagé. Un espace d’accueil, une librairie-boutique, un espace pédagogique pour l’accueil de scolaires et de groupes, ainsi qu’un centre de documentation seront également intégrés.

Repères

2011-2014 : rédaction du projet scientifique et culturel.
2014 : validation du projet scientifique et culturel par le Ministère de la Culture
En 2014 : une équipe d'architecte-programmiste, pilotée par le cabinet Clé Millet International a été réunie afin de réaliser différents diagnostics (analyse urbaine, analyse du site, diagnostic des collections, diagnostic technique, diagnostic HQE, diagnostic patrimonial) et de définir les conditions de faisabilité d'un tel projet. Ces études de programmation ont été co-financées par le Contrat de Plan Etat-Région.
L'année 2015 a permis de définir le cahier des charges de la rénovation avec les différents partenaires que sont le Service des Musées de France, le Centre de Recherches et de Restauration des Musées de France, la Préfecture de Champagne-Ardenne, la DRAC Champagne-Ardenne, la Région Champagne-Ardenne, le Département de la Marne et la Sous-préfecture d'Epernay. Le comité de pilotage a décidé, au printemps 2015, la création d'un centre de conservation externalisé. Un important chantier des collections permettra le déménagement des œuvres dans ce centre, en l'attente du début des travaux de réhabilitation du Musée, prévus en 2018.
Juillet 2015 : deux concours de maîtrise d'œuvre ont été lancés afin de retenir deux équipes pluridisciplinaires pour réaliser, d'une part, le centre de conservation du musée et, d'autre part, la réhabilitation du Château.
Janvier 2016 : l'équipe d'H. Fontenas architecte-mandataire a été sélectionnée pour la réalisation du centre de conservation.
Mai 2016 : l'équipe de maîtrise d'œuvre Frenak et Jullien a été choisie pour la réhabilitation du Château Perrier.
2016 : études de maîtrise d'œuvre pour les réserves et pour le Château. Début des travaux d'aménagement des réserves.

A venir :

2017 : aménagement de la réserve externalisée. Etudes de maîtrise d'œuvre pour le Château. Dossier de consultation des entreprises pour le Château Perrier.
Janvier 2018 - septembre 2019 : travaux de réhabilitation du Château Perrier et du jardin.
2019 : ouverture des premiers espaces publics du musée 

Coût prévisionnel des travaux (Centre de conservation externalisé) : 1 800 000 € HT    
Coût prévisionnel des travaux (Château Perrier) : 13 000 000 € HT 

Zoom: 

Devenez mécène et participez aux travaux de réhabilitation du Château Perrier

En devenant mécènes, particuliers et entreprises ont désormais la possibilité de soutenir la restauration de ce Monument historique.

En savoir plus

En images: 
Perspective 1 © Frenak et Jullien
Perspective 2 © Frenak et Jullien
Perspective 3 © François Marcuz/Ateliers Jours
Coffret-fort du début du 17e siècle ; don Claude Chandon en 1916.
Mazagran en porcelaine de la manufacture de Wedgwood, service bleu (1786-1790) ; don Claude Chandon en 1916
Objets découverts dans une tombe du 4e siècle de notre ère à Vert-la-Gravelle (51) ; don Hégly en 1977
Parure néolithique découverte à Vert-la-Gravelle (51), néolithique ancien ; don Brisson 1973
Siphon à champagne en argent du 19e siècle, breveté Deleuze ; achat 2014 avec l’aide du FRAM (Fonds régional d’acquisition des musées)