Accueil » Article » Fibre Optique

Le déploiement de la fibre optique se poursuit

Fibre optique

Le déploiement, par Orange, de la fibre optique se poursuit à Epernay. Aujourd’hui, plus de 7 100 logements de la Ville sont éligibles à la fibre optique.

En septembre 2018, la barre des 7 100 logements éligibles a été franchie. Ils sont principalement situés au Sud et à l’Est de la ville. En 2019, de nouveaux foyers seront raccordés. Le processus global prend plusieurs années, le temps de couvrir l’ensemble du territoire, en déployant le réseau dans toutes les rues, puis jusqu’aux logements.

De la rue à la maison…

Pour installer la fibre dans un immeuble, il est nécessaire d’obtenir un accord des copropriétaires voté en assemblée générale, avant la signature d’une convention avec le syndic.

Pour les maisons individuelles, l’installation se fera dans le cadre d’une démarche individualisée avec les propriétaires, en fonction de la situation de chaque logement. Libre ensuite à chacun, particulier comme professionnel, de bénéficier des services de très haut débit proposés par les différents opérateurs. Car si Orange s’occupe du déploiement de la fibre optique (en le prenant également à sa charge financièrement), les utilisateurs garderont le choix de leur fournisseur d’accès à Internet.

Les usages actuels boostés

Jusqu’à 10 fois plus rapides que ceux de l’ADSL, les débits de la fibre optique permettent de nouveaux usages internet et multimédia à la maison (28 secondes pour un film Haute Définition de 700 Mo au lieu de 6 minutes). Par ailleurs, seulement 5 secondes sont nécessaires pour charger 30 Mo de photos sur le Cloud, contre 4,16 minutes en ADSL. Avec la fibre optique, utiliser en simultané tous les écrans de la maison devient possible pour des usages différents (regarder la télévision HD sur plusieurs écrans en même temps, jouer en multi-réseau et échanger en visio avec le bout du monde...). Enfin, le très haut débit garantit un meilleur temps de réponse en mode jeu.

En images: 
Franck Leroy et Daniel Nabet, délégué régional Champagne Ardenne d'Orange, devant les premières installations.
Les armoires implantées dans les rues d'Epernay (ici, rue Godart-Roger)