Accueil » Article » Groupe Epernay Dabord

Groupe Epernay d'abord

Novembre 2017

Le désert médical sparnacien

A l’instar de la ville de Vertus, nous souhaiterions que notre majorité s’intéresse de près à la perte constante de médecins généralistes et divers spécialistes. D’après certains généralistes, en quelques années seulement leur nombre serait passé de 30 à 20 suite à des retraites et cette baisse n’est pas prête de s’arrêter. Sans compter la pénurie d’ophtalmos ou d’ORL. Il est anormal que les sparnaciens se déplacent en région parisienne pour consulter. Idem pour le service de réanimation en cardio à l’hôpital. Mr Leroy, en tant que président du conseil d’administration de l’hôpital doit se réveiller et agir.

Les jardins partagés du FN

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que les masques tombent. En effet, dès sa deuxième tribune, l’élue FN a dévoilé son incompétence et sa méconnaissance totale de la ville d’Epernay. En demandant la création de ce qui existe déjà à Epernay, cette élue s’est enlisée dans un dossier qu’elle ne maitrise pas. Afin de récupérer le coup, elle a tenté en vain de faire croire que l’association des jardin partagés de Bernon ne répondait à aucune demande, et pour le justifier, elle a indiqué qu’elle tentait de les joindre depuis juin dernier, en vain ! J’aimerais donc par ces lignes réhabiliter cette association et son président, Mr Daunois, avec qui je n’ai eu aucune difficulté à m’entretenir. Il est
bien vivant ! Il répond au téléphone et son association est des plus actives avec de  nouvelles idées pour notre ville.

Sébastien Durançois
Chantal Clément