Accueil » Article » Elu Nappartenant Pas Un Groupe

Elu n'appartenant pas à un groupe

Novembre 2017

L’autopartage : la belle idée !

L’autopartage a pour but de limiter la circulation en mettant des véhicules électriques à disposition de ceux qui n’ont pas les moyens d’acquérir et d’entretenir une voiture. A la solidarité s’ajoute un souci de protection de l’environnement. Ce service se développe dans les grandes villes telles Paris et Strasbourg.

L’autopartage à Epernay

Quelques arguments devraient tempérer l’enthousiasme de la municipalité :
- l’absence d’étude de marché de ce nouvel équipement,
- le coût d’achat des véhicules (101 000€), d’installation des bornes électriques (30 000€) de fonctionnement (125 000€ pour 3 ans) et de location de batteries (environ 5 000€ par an).
J’ai proposé lors du dernier conseil municipal de débuter par 2 véhicules et d’étendre progressivement le parc au fur et à mesure que les besoins se feraient sentir. Refus catégorique, l’attribution du marché a eu lieu le 31 juillet alors que le conseil n’a entériné ce projet que le 4 octobre.

Un but : la communication

Cet autopartage va être surtout un objet de communication : Epernay 1ère ville en Champagne Ardenne à posséder un tel équipement ! Epernay pilote en matière de protection de l’environnement ! Or, pour limiter la circulation et la pollution la municipalité a toujours refusé d’étudier le contournement de la ville afin d’éviter le transit de camions transportant des matières dangereuses en centre ville. Il reste encore une possibilité de contournement avec l’acquisition des anciens terrains SNCF en 2018.

MARC LEFEVRE