Finances

Le budget 2016

Budget 2016

C'est dans un contexte délicat que le budget 2016 de la Ville d'Epernay a été élaboré, en raison du désengagement financier de l’État et des contraintes qu'il impose aux collectivités territoriales.

Depuis 2008, la contraction des dotations représente une perte cumulée de recettes de plus de 9 millions d’euros pour la Ville. Pour l’année budgétaire 2016, la collectivité sera privée de 1,4 million d’euros par rapport à 2015.

Conforter les missions de service public de la collectivité

Malgré ce contexte, un niveau de dépenses d’équipement significatif sera maintenu (7,71 millions d’euros), le tout sans accroissement de l’endettement et sans augmentation des taux de la fiscalité. Les dépenses réelles de fonctionnement, quant à elles, représenteront 35,8 millions d’euros (- 3,49 % par rapport à 2015). Par ailleurs, une partie de l’excédent de l’exercice 2015 (au minimum 1,8 million d’euros) sera intégrée au budget 2016. Ainsi, sur l’année 2016, les dépenses d’équipement de la Ville d’Epernay se monteront, au minimum, à 9,5 millions d’euros.

Ensemble des budgets Ville : 59,3 millions d'euros
Dont : fonctionnement : 46,3 millions d'euros et investissement : 13 millions d'euros

Budget principal de la Ville : 54 327 000 euros

Les dépenses de fonctionnement : 43 962 200 euros

Les dépenses d'investissement : 10 364 800 euros

Budgets annexes : 4 998 800 euros

Parkings : Fonctionnement : 590 600 euros / Investissement : 2 308 900 euros
Camping : Fonctionnement : 259 500 euros / Investissement : 61 000 euros
Chauffage : Fonctionnement : 1 409 100 euros
Cellules commerciales Saint-Thibault :
Fonctionnement : 78 200 euros / Investissement : 74 900 euros
Cellules commerciales Bernon :
Fonctionnement : 200 euros / Investissement : 216 400 euros

Quelques chiffres significatifs :        

  • Budget du CCAS : 7,98 millions d'euros dont 3,5 millions d'euros de subventions de la Ville
  • Subventions aux associations : 2,73 millions d'euros
  • Acquisition et aménagement d'un local rue Henri-Dunant (déménagement de l'Epicerie sociale) : 451 000 euros
  • Reconversion de l’ancien parking Lalo en locaux d’activités : 298 000 euros
  • Réhabilitation du terrain synthétique du stade Paul-Chandon : 265 000 euros
  • Mise aux normes des bâtiments municipaux en matière d'accessibilité : 216 000 euros
  • Réhabilitation du parking des Arcades : 1,8 millions d'euros sur l'exercice budgétaire
    - modernisation du contrôle d'accès : 250 000 euros
    - acquisition d'une nouvelle autolaveuse : 33 400 euros
  • Musée régional d’Archéologie et du Vin de Champagne :
    - aménagement du centre de conservation : 176 000 euros
    - travaux de reprise de la toiture du Château Perrier : 115 000 euros
    - acquisition d'œuvres : 52 000 euros
  • Création d'un satellite de restauration (école Horticulture) : 143 000 euros

Les principales artères concernées par les travaux de voirie en 2016 :

En 2016, c’est un budget de 2,2 millions d’euros qui sera consacré à la poursuite de la requalification de la voirie communale (une partie de ce montant provient de l’affectation du résultat 2015). Le programme de réfection concernera au moins 2 km de chaussée.

Outre des interventions ponctuelles, les artères concernées sont :

Réfections complètes :

Rue des Malbouches (travaux achevés en mai 2016)
Rue de Bernon : 425 ml
Rue Maupin : 50 ml
Rue René-Herr / Impasse du Château : 130 ml
Rue des Huguenots (section rue des Jancelins / rue de Montlhéry) : 130 ml

Réfections partielles :

Rue Marcel-Paul : 55 ml
Allée César-Franck : 75 ml
Rue Gabriel-Fauré : 80 ml
Rue du Colombier : 250 ml
Rue Croix de Bussy (section rue Malakoff / rue des Jancelins) : 85 ml
Rue Gabriel-Fauré (section rue César-Franck / avenue Beethoven) : 135 ml
Allée César-Franck : 105 ml
Rue Maurice-Cerveaux (section rue Henry-Martin/ rue Croix-de-Bussy) : 460 ml

La Ville accompagne également l’importante opération de requalification menée actuellement par le Département sur le pont de Marne. Elle prend en charge la mise en place d’un nouvel éclairage public et de nouvelles jardinières (95 000 euros).

Taux de fiscalité :
(stables depuis 2006, avec même une baisse en 2007 et en 2008) :
• Taxe d'habitation : 25,19 %
• Taxe sur le foncier bâti : 24,28 %
• Taxe sur le foncier non bâti : 34,73 %
• Cotisation foncière des entreprises : 20,01 %

Zoom: 

Budget 2016 :
Délibérations du Conseil municipal du 3 février 2016 :

Ecouter le compte-rendu audio
Consultez les délibérations
Consultez les annexes

Débat d'orientation budgétaire 2016 :
Délibérations du Conseil municipal du 14 décembre 2015 :

Ecouter le compte-rendu audio
Consultez les délibérations
Consultez les annexes

Téléchargez le Mémento Budget Ville d'Epernay