Accueil » Article » Mobilite Durable Pem

Mobilité durable : Epernay décroche une subvention de l’Etat

© Ville d'Epernay

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé mercredi 6 octobre les lauréats du 4e appel à projets lancé auprès des collectivités pour les transports collectifs en site propre et pôles d’échanges multimodaux, où figure Epernay.

1 480 000 euros vont ainsi être alloués à Epernay Agglo Champagne pour le projet de réaménagement du pôle d’échanges multimodal en gare d’Epernay, porté conjointement par la Ville d’Epernay et l'Agglo. Ce pôle d'échanges multimodal, situé en centre-ville, constitue le point multimodal majeur du territoire, lieu de convergence des différents modes de transport (train régional, bus urbains, cars interurbains, cars scolaires, voiture particulière, vélo, marche à pied).

Cette subvention de l'Etat vient souligner la cohérence du projet, qui vise à développer l’utilisation des modes de déplacement plus vertueux ainsi qu’à favoriser la connexion des modes de transport entre eux.

En lien avec l’aménagement du quartier "Berges de Marne" :

Pour rappel, en 2012, la Ville d’Epernay a lancé des études pour l’aménagement du quartier "Berges de Marne", dans le cadre du déplacement de l’activité ferroviaire à l’ouest de la ville, libérant ainsi un foncier de 11 hectares en face du centre-ville. Une opération en lien étroit avec le pôle d’échanges multimodal envisagé comme porte d’entrée des actifs et des touristes et situé à côté de la gare SNCF.

Par ailleurs, pour relier ce nouveau quartier au centre-ville sera créée une passerelle (livraison envisagée pour 2025) qui viendra s’insérer sur le pôle d’échanges multimodal.

Ce lieu de rassemblement en matière de mobilité doit donc être repensé pour tenir compte de la création du nouveau quartier, tout en répondant aux enjeux de mise en accessibilité de la gare et aux nouvelles mobilités de demain.

Calendrier :

Les études de faisabilité du pôle d’échanges multimodal sont terminées depuis mai 2021. Le programme détaillé sera défini d’ici la fin de l’année et va permettre la réalisation des études de maîtrise d’œuvre en 2022. Les travaux devraient ainsi débuter en 2023. Le coût global de cette opération est estimé à 8 millions d’euros.

randomness