Accueil » Article » Groupe Epernay En Commun Groupe Citoyens Et Communistes

Groupe Epernay en commun - Groupe citoyens et communistes

Octobre 2020

« SOS URGENCES »

Ce message de SOS s’affiche en grand sur notre hôpital. Une fois de plus il n’y a pas un mot de soutien du maire d’Epernay. Il est vrai qu’il est favorable aux mesures gouvernementales de privatisation rampante de la santé. Il n’a d’ailleurs pas eu un mot pour déplorer la suppression d’une trentaine de lits, les postes de personnel en moins, etc.

La pandémie a révélé à quel point nos hôpitaux depuis des années ont été fragilisés. Les mobilisations se poursuivent pour réclamer des moyens suffisants et répondre aux besoins. L’urgentiste Patrick Pelloux constate qu’avec le Ségur de la santé « il n’y a aucun progrès (…) C’est le monde du passé qui est en train d’être institutionnalisé ». On ne retient donc pas les leçons du désastre ?

Nous fêtons cette année les 75 ans de la Sécurité sociale, mise en place par le ministre communiste Ambroise Croizat. Edifiée dans un pays en ruine, elle a démontré qu’investir dans l’humain était utile à toute la société.

La droite au pouvoir et le MEDEF veulent assécher le financement de la Sécu (exonérations de cotisations sociales) pour marchandiser la santé et favoriser le privé lucratif. Les conséquences sont connues : inégalités, dégradations et difficultés d’accès aux soins. C’est le cas à Epernay en médecine de ville ou hospitalière. Au final tout le monde y perd.
Décidément il y a urgence à redévelopper, à moderniser notre protection sociale. D’autant que les moyens existent : de l’argent pour l’hôpital pas pour le capital !

Sarah Deplanque
Hélène Perrein