Accueil » Article » Groupe Epernay Avenir

Groupe Epernay Avenir

Septembre 2019

Santé : Alerte
La décision de détruire la maternité et son transfert vers la clinique a été dénoncée. La mobilisation a pesé dans le retour de la maternité à l’hôpital. La mobilisation citoyenne est une nécessité. La loi Bachelot a réduit la démocratie sanitaire, à nous de lui donner une autre vie.

L’accès aux soins se complique à Epernay : manque de généralistes, de spécialistes. Les délais s’allongent, même en allant vers le privé avec dépassement d’honoraires.

L’hôpital : le manque de financement réduit la qualité des soins, du travail, des lits et des services sont fermés. En France il y a 3,8 milliards d’économie de dépenses de santé. Les hôpitaux publics restent les sinistrés de ce PLFSS avec une économie de 910 millions.

La sécurité sociale est attaquée afin de la casser. Le processus d’étatisation se traduit par un transfert des cotisations salariales vers l’impôt, la remise en cause de la règle de séparation du budget de la Sécurité sociale et de l’État avec la fin de la compensation par l’État des exonérations de cotisations sociales qu’il accorde aux entreprises.

Les pompiers en péril et nous avec
La grève des pompiers est une véritable alerte, ils exigent des moyens humains et financiers à la hauteur. Nous constatons l’absence de soutien des élus de la majorité municipale à Epernay.

Pour ces raisons, faire vivre un Collectif santé à Epernay, pour une démarche d’exigence envers l’accès aux soins et ses services publics a du sens et nous serons porteurs de propositions.

Jean-Paul Angers
Hélène Perrein
William Richard