Accueil » Article » Groupe Epernay Avenir

Groupe Epernay Avenir

Novembre 2019

Arrosage

Les aides au ravalement de façades serviraientelles à arroser la clientèle électorale ? La proximité entre des attributaires et la commission prête souvent à confusion. Ce soutien de la ville, plafonné à 4500 euros, apparaît insignifiant sur certains chantiers bourgeois et s’apparente à du clientélisme. L’argent public serait plus utile à accompagner les propriétaires modestes dans la transition énergétique de leur logement énergivore.

Filière bois

Visionnaire, notre maire ? Alors qu’Epernay demeure l’épicentre du plus grand bassin de peupliers d’Europe (Champagne-Ardenne, Picardie, Bourgogne), notre maire a toujours dénigré cette filière, malgré son ancrage local historique et son intérêt écologique. Le leader européen de transformation du peuplier, l’espagnol Garnica investira 46 millions d’euros à Troyes dans une usine avec 100 emplois à créer de suite et 250 emplois dans 5 ans.
Bravo aux aubois sans préjugés et tant pis pour nous.

Commissions

A 6 mois de la fin du mandat municipal, le maire invite la commission cadre de vie à suggérer des pistes pour lutter contre les dépôts sauvages d’ordures. Heureuse initiative que de demander enfin aux commissions de plancher et de faire des propositions politiques, c’est simplement leur rôle et nous le réclamions depuis 5 ans. Après ce premier pas, à quand une co-construction du budget avec les citoyens ?
Mais libéral économique et conservateur dans sa gestion, notre maire n’ouvre le champ démocratique que par calcul politique !

Jean-Paul Angers
Hélène Perrein
William Richard

randomness